Le billet décalé de Fred : Zoom sur la Coupe Gambardella

Gambardella  : les coachs aussi font le boulot !

La presse locale s’est déjà largement fait écho de l’exploit de nos « U19 » ainsi que de la performance de notre gardien de but, héros du 1/16ème de finale joué contre le Havre.

 

C’est mérité pour lui, au vu de son match face aux jeunes havrais, car Monsieur Mell nous a fait du Marco pendant 90mn et quelques tirs au but. Un pur concentré de talent et de folie. Ce grand bonhomme aura été le hic du HAC !

Composé de joueurs doués et complémentaires, le groupe taille la route de la Gambardella avec envie et sans se poser de question. Evreux est la prochaine étape de cette équipe de « ouf », placée sous les ordres de Mich le coach et Jo le co-coach, nos 2 anciens, à la cinquantaine bien tassée !

C’est deux-là font la paire et sont d’une complémentarité incroyable. Ils se comprennent sans rien se dire. Plus les silences sont longs et mieux les messages passent…C’est dingue ! Cela « matche » tellement bien entre eux qu’ils pourraient même partir en vacances ensemble…

Chacun d’eux a un rôle bien défini. Dans une équipe de coureur cycliste, Mich serait le leader et Jo le porteur d’eau. C’est frappant comme cela se retrouve dans la phase d’avant match : Jo va et vient, de vestiaire en terrain, et de terrain en vestiaire, chargé de son sac, du filet à ballons et, comme si ça ne suffisait pas, de 2 à 3 bouteilles d’eau au cas où ses petits grands aient soif (Une vraie mère !). On irait bien l’aider mais, malheureux, faut surtout pas y penser, ça fait partie du rite et un rite ça ne se modifie pas, ça se respecte !

Mich, lui, tranquille peinard, attend son tour, accoudé à la main courante, jetant de temps en temps un coup d’œil sur sa troupe. Il est sans doute déjà dans son match mais pas un « pète » de pression à l’horizon… Pendant ce temps-là, notre Jo continue de s’activer et enchaine sur la mise en place des ateliers d’échauffement. Tout est réglé comme du papier à musique. On vous le dit, ces deux-là sont complémentaires, un qui bouge pendant que l’autre se pose, un qui cause pendant que l’autre se tait.

Car à l’heure des consignes, nos 2 coachs se transforment. Mich, le zen, se mue en orateur et sait hausser le ton quand il le faut alors que Jo s’efface. Cela fait 3 ans que ça se passe comme ça et on ne voit pas pourquoi ça changerait, surtout que la formule est gagnante.

Petite info en passant : Jo est à sa 21ème année de « 19 » à l’USC ! Ce 1/8ème de finale c’est un peu un cadeau, comme un remerciement des 21 générations passées sous sa coupe au travers de l’équipe d’aujourd’hui. La bonne idée maintenant serait de lui offrir un quart…

 

 

Fred Chauvel 

TEST

publicité