Retour sur le match face à Cholet : Un point acquis de haute lutte !

Championnat National – Saison 2017/2018
Journée 29 : US Concarneau – SO Cholet

Un point acquis de haute lutte !

Les Thoniers recevaient hier soir à Guy Piriou le SO Cholet en match en retard de la 29° journée. En toile de fond, il s’agissait surtout pour les deux formations de se rapprocher toujours plus du maintien. Rassurés par leur victoire acquise à Marseille vendredi, nos Bleus avaient une première occasion de franchir le cap des 40 points, statistiquement synonyme d’une reconduction du bail en National.
Par un temps clément, après un petit round d’observation, les Concarnois vont peu à peu mettre le pied sur le ballon. Et l’ouverture du score na va pas tarder ! Après une belle intervention, depuis son camp, Guillaume Jannez sert parfaitement Saïd Idazza en profondeur. Plus rapide que les deux derniers défenseurs, le buteur concarnois bat avec sang-froid Ahamada (9’). De la belle ouvrage !

Les Concarnois vont avoir une nouvelle opportunité à la 22’ à la faveur d’un corner de Kelly Irep repris depuis l’extérieur de la surface par une énorme volée de Vincent Richetin au-dessus du but.
Depuis le début du match, les Choletais éprouvent les pires difficultés à se rapprocher des buts de Théo Guivarch. Il faut attendre la fin de la 1ère demi-heure pour voir coup sur coup deux centres dangereux traverser la surface des Bleus. Sur le second notamment, Théo doit s’employer avec un superbe plongeon sur un ballon à ras de terre (27’).
Même sans dominer, les Thoniers continuent à se montrer les plus incisifs, les plus menaçants aussi avec un beau décalage de Saïd Idazza au cœur du camp choletais pour Mathieu Geran qui se précipite trop pour finalement adresser une frappe écrasée sur Ahamada (35’). Dommage !
Les deux formations bénéficient ensuite chacune d’un coup-franc bien placé mais les frappes de Vincent Richetin et de Mboumbouni sont contrées par le mur adverse.

La pause semblait donc intervenir sur ce score en faveur d’une équipe de l’USC plutôt convaincante. Malheureusement, sur un ballon perdu suite à une touche concarnoise, un enchainement très rapide entre Trabelsi et Pape Sarr profitait à Gomez qui s’enfonçait sur le côté gauche de la surface pour tromper Théo Guivarch (1-1). Rageant.

Le premier quart d’heure de la seconde période ne suscitera pas d’enflammades dans les travées de Guy Piriou. La faute à un jeu trop brouillon de part et d’autre, avec beaucoup de déchets techniques. La tenue de ce second match en 4 jours ne doit pas y être étrangère.
Brutalement, à l’heure de jeu, les Choletais vont se procurer 3 occasions nettes. Tout d’abord, Diop va s’enfoncer dans la défense avant d’adresser un tir sur la droit des buts concarnois (59’). Deux minutes plus tard, Zinga parvient à déborder Vincent Richetin sur le flanc gauche avant d’adresser un tir bien repoussé du pied par Théo Guivarch… sur Gomez sui tente un lob heureusement au-dessus de la cage. Enfin, à la 65’, sur un beau service de Diop dans le dos des deux centraux concarnois, Pape Sarr est gêné par le retour de Kelly Irep et ne peut cadrer son tir devant le dernier rempart finistérien. Ouf !

A ce moment du match, la pression est intense sur les buts de l’USC. Les Choletais sont installés dans notre camps. Malgré la bonne rentrée de Malcom Edjouma qui se signale par une reprise non-cadrée (72’), les Thoniers semblent manquer de fraicheur physique. Ils doivent serrer les dents pour faire face aux attaques adverses. Les supporters bleus redoutent une rupture en fin de match. Elle ne se produira pas malgré deux nouvelles frayeurs : une tentative de lob de près de 40m de Gomez sur laquelle Théo Guivarch se détend bien (82’) et une grosse frappe de Diop au-dessus (85’).
La rencontre s’achève donc sur ce score de parité. Si l’USC aurait mérité de mener à la pause, elle a subi une forte domination du SOC en seconde période. Courageux, les hommes de Nicolas Cloarec sont heureusement parvenus à endiguer les assauts adverses et éviter la défaite. Avec ce nouveau point acquis de haute lutte, le maintien se rapproche toujours plus. La venue de l’US Avranches vendredi sera une nouvelle occasion de le conforter.

 

Xavier Lastennet 

Leave a Reply