HISTOIRE

Depuis 1911...

1911 : (18 mars) : achat des deux premiers ballons de football de l’histoire de l’Union sportive concarnoise.

 

1911 : (26 mars) : premier entraînement des footballeurs sur un terrain situé au lieu-dit Kérambrigant.

 

1912 : location d’un terrain auprès de Monsieur TUAL, au lieu-dit Kérampéru.

 

1921 : l’USC est championne de troisième série et accède ainsi directement à la première série.

 

1925 : le club accède à la Promotion d’honneur et le terrain se dote de tribunes. La même année, deux nouveaux club apparaissent dans le paysage footballistique local : l’Hermine et Beuzec.

 

1931 : fusion USC-Beuzec, d’où le nom officiel du club : Union Sportive Concarnoise Beuzecquoise. Jusqu’à la libération, l’équipe fanion foot de l’USCB évoluera en Promotion d’Honneur.

 

1945 : création de la section basket. Cette section compte 180 licenciés et un effectif globalement en hausse.

 

1952 : l’USC achète un terrain à Kérampéru. L’acte est passé le 3 décembre en l’étude de Maître BOURHIS, sur la base de de 50000 F, payés comptant.

 

1967 : pour la première fois de son histoire, l’USC accède aux 32 èmes de finale de la Coupe de France face à BASTIA (Division 1). Au MANS, les Thoniers s’inclinent 0-3.

 

1969 : champions de Division d’Honneur les Concarnois accèdent au Championnat de France Amateur qui, plus tard, deviendra la Division 3.

 

1972 : nouveau trente-deuxième de finale de Coupe de France et défaite face à ROUEN (D2) 0-2.

 

1977 : à l’issue d’une saison 76-77 particulièrement remarquable en Division 3, l’équipe première manque l’accession en D 2 au détriment d’un goal-average meilleur en faveur de GUINGAMP.

 

1980 : descente en D4. A partir de là, les Thoniers naviguent entre la D3 et la D4. Cette période sera aussi marquée par deux autres trente-deuxièmes de finale de finale de Coupe de France (élimination par l’UCK VANNES (D4) en 1987 puis par les pros de D2 du Stade Quimpérois en 1989) et deux seizièmes de finale (défaites contre le Stade Brestois (D2) en 1982 et LIMOGES (D2) en 1986).

 

1985 : l’US Concarnoise termine seconde du groupe D de division 4 et accède à la Division 3 en compagnie de l’US Montagnarde.

 

1987 : l’ouragan de la nuit du 15 au 16 octobre terrifie la Bretagne et balaie les tribunes de Kérampéru. Une transaction entre le club, alors présidé par Guy PIRIOU, et le directeur du Centre Leclerc aboutit à la réalisation du nouveau complexe sportif de Kérampéru sur un vaste terrain de 53000 m², situé à 150 m des précédentes installations.

 

1988 : l’USC (Division 3), en ce début de saison 88-89 foule pour la première fois sa nouvelle pelouse du stade de Kérampéru et s’impose 3-0 en recevant Laval B devant 1518 spectateurs.

 

1989 : aprés 21 heures de vol au départ de ROISSY, l’Union Sportive Concarnoise effectue le plus long déplacement de son histoire, et obtient le 2 février en allant se qualifier à TAHITI (victoire 4-0 face au Central de Papeete) son billet pour les trente-deuxième de finale de la Coupe de France.

 

Les années 90 sont difficiles, l’équipe A de l’USC descend même en DH (championnat de Ligue) en 1996. Suivent quatre saisons de labeur avant le retour au niveau national.

 

2000 : montée en CFA2.

 

2001 : nouveau trente-deuxièmes de finale de Coupe de France et élimination par FONTENAY-LE-COMTE, équipe de CFA (1-2) devant 3000 spectateurs à Kérampéru.

 

2003 : montée en CFA. Vente à la ville de CONCARNEAU du site de Kérampéru.

Au terme de cette saison 2003/2004, déception avec la descente en CFA2. Les saisons 2004/2005 (avec au passage la création du site internet) et 2005/2006 se déroulent donc en CFA2 avant la remontée en CFA au terme de la saison 2006/2007. Hélas, nouvelle déconvenue puisque les Thoniers n’effectuent qu’un bref passage dans l’élite du football amateur. L’exercice 2007/2008 se joue par conséquent en CFA2, la B évolue en DH et la C en D1 du district Finistère-Sud.
A noter aussi que, durant toutes ces dernières saisons, les grandes satisfactions se situent au niveau des jeunes puisque la politique, voulue par la direction et soutenue par l’ensemble du club, porte ses fruits. Le meilleur niveau régional s’ouvre à toutes les catégories, ce qui est particulièrement encourageant pour l’avenir

 

 

2008/2009 : 32ème de final de la Coupe de France contre l’OLYMPIQUE LYONNAIS avec un Roudourou(Stade de Guingamp) plein comme un oeuf.

 

2009/2010 : Coupe de France 7ème tour l’USC bat le FC NANTES 3 – 0 devant plus de 4000 spectateurs à Kéramperu.

 

2010-2011 : L’Union Sportive Concarneaunoise fête ses 100 ans, joyeux anniversaire

Scroll Up