#FCCOUSC – L’après match

Le scénario

Les Thoniers se déplaçaient hier soir au Stade des Marais pour y affronter une équipe du FC Chambly Oise qui la précédait de 2points au classement. L’opportunité de se rapprocher du podium était réelle. Mais, le défi à relever était de taille car il s’agissait pour l’USC de s’imposer sur la pelouse d’une formation joueuse et invaincue à domicile.

Fidèles à leurs habitudes, les Camblysiens vont d’entrée de jeu mettre la pression sur la défense bleue. A la 6’, Doucouré profite d’une balle en profondeur plein axe pour se retrouver en face à face avec Enzo Basilio. Son premier tir est repoussé par le poteau et, sur sa seconde chance, le gardien concarnois parvient à repousser sa frappe enroulée. Malheureusement, Enzo devra s’incliner moins de 3’ plus tard face à ce même joueur qui exploite, esseulé au second poteau, un bon centre traversant de Heinry venu de la gauche (1-0 ; 9’). Les hommes de Luzi vont creuser l’écart un quart d’heure plus tard sur une action similaire. Le nouveau centre de la gauche de Heinry – omniprésent – est repoussé par le rempart concarnois sur Correa pour une frappe qui revient sur Doucouré qui, lui, conclut par un tir lobé (2-0 ; 24’). Les Bleus tentent de réagir sur une belle combinaison menée entre Youssef Ben Ali et Andrew Jung (28’) mais le dernier mot de cette mi-temps revient encore à Chambly sur une frappe trop croisée de Crillon (45’).

Dominés lors d’un 1er acte très animé, les Concarnois montrent un meilleur visage dès l’entame de la seconde période. Ils insufflent plus de vitesse dans leurs transmissions et se projettent plus rapidement vers le but adverse. Malgré leurs efforts et de belles combinaisons, ils ne parviennent cependant pas à créer des décalages et mettre la défense camblysienne hors de position. L’arrêt déterminant de la seconde période sera d’ailleurs l’œuvre d’Enzo Basilio sur une frappe de Correa (53’). Il faut attendre le dernier quart d’heure pour voir successivement un bon coup-franc de Guillaume Gégousse (77’) et une belle frappe croisée du percutant Alexandre Oliveira (80’) inquiéter l’ex-Brestois Pontdemé dans les buts du FCCO.

 

Xavier Lastennet 

Scroll Up