#FCVBUSC – L’après match

Le scénario

Les Thoniers se déplaçaient ce vendredi soir au Stade Armand Chouffet pour y affronter une équipe de Villefranche Beaujolais qu’ils précédaient de 4 points au classement. Pour l’USC, privée de 7 joueurs de son effectif, l’enjeu était à la fois de se relancer ‘’en affirmant son identité de jeu’’ (dixit Benoît Cauet en avant-match) et de maintenir cet adversaire à distance raisonnable dans la course au maintien.

Invaincus depuis 3 matchs, les Caladois se procurent la 1ère véritable opportunité de la rencontre sur une tête plongeante mais non cadrée de Benedick à l’entrée de la surface suite à un corner. Les Bleus sont également bien rentrés dans la partie et vont ouvrir le score au terme d’un 1er quart d’heure d’observation entre  les deux équipes. Sur un coup-franc excentré sur la droite, Guillaume Gégousse trouve parfaitement la tête plongeante et décroisée de Théo Lagadec  qui trompe imparablement Sauvage (0-1, 16’). Villefranche réagit et, en l’espace de dix minutes , Enzo Basilio sort le grand jeu …et deux belles claquettes face aux tentatives du  même M’Madi, d’abord sur une tête à destination du petit filet (21’) puis une frappe magnifique des 25 mètres (30’).  Le gardien concarnois est à nouveau époustouflant 3’ plus tard sur une double tentative à bout portant de M’Madi puis N’Daye mais il doit s’incliner sur la reprise (déviée ?) de Lemb sur le centre de Bedenik qui s’ensuit (1-1 ; 33’). Les hommes d’Alain Pochat se procurent encore une occasion très nette sur un tir à bout portant de Gonzalez qui exploite au second poteau un centre venu depuis la gauche de Pagerie (40’) mais encore une fois Enzo repousse le danger (40’).

La seconde période démarre sur les mêmes bases plaisantes que la 1ère entre deux équipes joueuses. Les Caladois ont pris le dessus territorialement et se créent une nouvelle grosse occasion dès la 48’ par Lemb qui bénéficie d’un face à face encore remporté de manière spectaculaire par Enzo Basilio. Mis sous pression, les Thoniers souffrent mais continuent de jouer vers l’avant. Sur des contres, ils laissent toujours planer le danger sur la défense du FCVB. Sur l’un d’eux, Andrew Jung laisse intelligemment passer le ballon pour Valentin Lavigne qui se retrouve en position idéale. L’ex-merlu est contré au tout dernier moment  par Gonzalez (65’) Dommage ! Même si toujours intense et âprement disputée, la dernière demi-heure donnera moins l’occasion aux défenses  des deux équipes de se montrer décisives dans leurs interventions. Difficile cependant de passer sous silence un nouvel exploit d’Enzo Basilio qui  repousse une frappe croisée de Pagerie (66’) mais également une nouvelle opportunité sur un contre pour Valentin Lavigne bien en jambes hier soir mais l’erreur initiale du gardien caladois est finalement sauvée par Lacour (71’). La quête du match nul pour les Bleus sera facilitée en fin de rencontre par l’expulsion du défenseur central  Gonzalez pour un second jaune suite à une vilaine faute sur Andrew Jung (81’).

Les enseignements

L’USC s’en sort plutôt bien ce soir car Villefranche s’est créé de nombreuses occasions très franches. Mais, Enzo Basilio s’est une nouvelle fois montré impérial dans les buts concarnois. Les superlatifs ne manquent pas pour qualifier sa nouvelle prestation XXL.

Toute l’équipe a su faire preuve de courage et de maturité dans le jeu pour obtenir ce bon résultat.

Bravo à Théo pour son tout premier but à ce niveau.

Xavier Lastennet

Leave a Reply

Scroll Up