Interview croisée Enzo BASILIO/Ronan NEDELEC

Interview croisée Enzo BASILIO/Ronan NEDELEC

Alors qu’il enchaine les très bonnes prestations depuis le début de saison, rencontre avec notre gardien Enzo Basilio et son entraineur, Ronan Nedelec.

Tout d’abord, pour ceux qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Enzo Basilio (EB) : « J’ai 24 ans, je suis originaire de Dijon et gardien de but à l’US Concarneau.  Je suis arrivé cet été au club. »

Ronan Nedelec (RN) : « Je suis responsable de la préformation ainsi que responsable des gardiens au sein du club. »

Ronan, quelle relation entretiens-tu avec Enzo ? 

RN : « Aucune! (Rires) Non, plus sérieusement mon rôle est de le préparer dans les meilleures conditions possibles, à travers un travail quotidien, pour le match du vendredi. La relation que j’ai avec les 3 gardiens (E.Basilio, M.Petitgenet et I.Seznec) est très intéressante et très différente. »

Et toi Enzo, comment qualifierais-tu ta relation avec Ronan ?

EB : « Ronan a tout résumé ! C’est notre coach des gardiens. Il s’occupe de nous toute la semaine afin de nous mettre dans les meilleures conditions possibles pour le match du week-end. »

Enzo, comment définirais-tu Ronan en un mot ?

EB : « Le gestionnaire ! Ça fait quelques mois qu’il me connait. Il sait comment me gérer pendant la semaine d’entrainement pour bien préparer le match. »

Ronan, comment définirais-tu Enzo en un mot ?

RN : « Fou ! Pour être gardien de but il faut être fou ! »

Enzo, quelles sont les points fort de Ronan sur ces entrainements ?

EB : « Chaque entraineur des gardiens a des méthodes différentes. Je peux donc prendre les meilleures méthodes de chaque entraineur. Avec Ronan, on est surtout sur de l’entretien, on répète les gammes. Par exemple, j’ai bien aimé la séance de lundi à base de réflexe, c’était très intéressant. »

Ronan, comment juges-tu les très bons matchs d’Enzo et son investissement ? 

RN : « Pour l’instant, Enzo fait une saison complète maintenant la saison n’est pas finie, il reste encore 3 mois de travail. Il est bon partout, il faut qu’il continue à améliorer ses qualités propres et les quelques faiblesses que l’on peut constater. Au vu de sa saison, il n’y a pas grand-chose à dire à part de continuer ses performances ! »

Quelles sont les qualités d’un bon gardien ?

RN : « Pour être un bon gardien il faut avoir une très grosse présence. Il faut être aussi bon sur sa ligne que dans le domaine aérien parce qu’il y a beaucoup plus d’impact. Le physique des joueurs a énormément changé surtout dans notre championnat de National. Après il faut également avoir une bonne lecture de jeu et un bon jeu au pied. »

EB : « Je pense qu’aujourd’hui c’est un ensemble. Il faut jouer assez haut pour jouer la profondeur, un bon jeu au pied et bien maîtriser les sorties aériennes. Je pense que ces trois domaines sont les qualités nécessaires pour être un bon gardien car en soit tous les gardiens savent faire les arrêts. Ce qui les différencient ce sont ces trois points. »

Ronan, tu as été gardien puis entraineur des gardiens, c’était la suite logique ?

RN : « J’étais au FC Lorient et je devais partir. Christian Gourcuff et le club ont créé le centre de formation et le club m’a demandé si ça m’intéressait d’être responsable des gardiens avec l’accord du directeur du centre. Je suis parti sur ce projet-là qui m’a plu énormément. Dans la réflexion d’après- carrière, j’étais déjà en avance par rapport à ça. »

Enzo, est ce que tu te vois aussi entraineur des gardiens plus tard comme Ronan ?

EB : « Pas du tout ! (rires) Je dis ça maintenant peut-être que je changerai d’avis mais en ce moment je suis plus dans un état d’esprit de jouer. J’ai 24 ans, j’ai envie de jouer et je ne pense pour l’instant pas à la suite. »

Est-ce que vous avez une petite anecdote à nous partager ?

EB & RN : « Des anecdotes oui ! Mais pas à partager ! (Rires) »

TEST

publicité
Défiler vers le haut