#USCFBBP01 – L’après match

Le scénario

Les Bleus recevaient hier soir à Guy-Piriou le Football Bourg-en-Bresse Péronnas dans le cadre de la dernière journée du National. A la lutte pour le maintien avec le FC Tours et leur adversaire du soir, les hommes de Benoît Cauet devaient prendre un point pour renouveler automatiquement leur bail à ce niveau. L’objectif comptable était similaire pour les Bressans bien déterminés à conserver leur 14° place salvatrice au classement final.


La rencontre va inlassablement dérouler le même scénario. Face à une équipe de Bourg très regroupée et limitant au maximum les espaces, les Thoniers vont essayer d’aller de l’avant sans pour autant prendre de risques inconsidérés. La crainte de concéder l’ouverture du score est présente au sein des deux formations et ne leur permet pas de jouer libéré, ce qui est compréhensible au vu de l’enjeu. Il faudra attendre la fin de la première demi-heure pour enfin s’enthousiasmer sur une percussion de Nicolas Senzemba. Sur son côté droit, le latéral concarnois parvient à éliminer Sylla mais il est finalement contré in extremis par Zouma (30’). Les Bleus auront une nouvelle opportunité en début de seconde période sur un bon centre de la droite de Valentin Lavigne mais Kalen Damessi est devancé par Zouma dans la surface (50’). De son côté, Enzo Basilio est contraint au chômage technique, les attaquants bressans se cantonnant à des tâches défensives. Le contexte particulier de la rencontre va jusqu’au bout neutraliser les velléités des deux équipes. Les Thoniers sont cependant plus entreprenants et vont obtenir un pénalty pour un fauchage sur Thibault Sinquin suite à une belle ouverture de Jason Kikonda (76’). Valentin Lavigne ne parvient malheureusement pas à convertir l’offrande, la faute il est vrai à une magnifique parade de Pichot (finaliste de la Coupe de France 2018 avec Les Herbiers). En maîtrisant la suite de la rencontre et en ne concédant aucune occasion, l’USC parvient au final à valider son maintien pour le grand bonheur des 2799 spectateurs présents (affluence record de la saison).

Les enseignements

Le club du président Jacques Piriou évoluera donc en National pour la 4° saison consécutive. Ce n’est pas une mince performance dans ce championnat si particulier et si exigeant à la fois. Grand bravo aux joueurs et au staff d’avoir à nouveau pérennisé l’USC au 3° échelon du football français.

Les Thoniers se classent finalement à la 13° place comme la saison passée. Cette équipe ne méritait assurément pas de connaître la relégation. Après une phase aller satisfaisante et l’intégration réussie de  la majorité des recrues, le club a vécu une seconde partie de saison très éprouvante. Le challenge proposé à Benoît Cauet – novice à ce niveau – n’était pas aisé à relever mais il a parfaitement rempli sa mission ’’sans avoir eu peur’’ de la part la confiance qu’il portait à son groupe. 

Place désormais à des vacances bien méritées pour les joueurs et le staff. La reprise des entrainements est fixée au 26 juin.



Xavier Lastennet