#USCUSSM – L’après-match

Le scénario

Les Thoniers avaient l’opportunité de se qualifier pour les 32° de finales de la Coupe de France hier soir. Pour ce faire, il fallait s’imposer à Guy-Piriou face à une formation de l’US St Malo, pensionnaire de National 2 (actuellement 3° au classement), qui avait créé l’une des sensations du tour précédent en éliminant le FC Lorient (Ligue 2).

Les Bleus ont idéalement débuté la rencontre en mettant d’entrée leurs adversaires sous pression mais surtout en ouvrant rapidement le score. Thibault Sinquin réalisait le geste parfait en lobant de 25 mètres Lugier, le gardien malouin, qui venait de repousser un coup-franc depuis les abords de sa surface (1-0 ; 8’). Thibault, omniprésent hier soir, tentait une nouvelle fois sa chance des 30 mètres mais le gardien malouin parvenait cette fois à repousser en corner (11’). Les Bleus vont ensuite laisser la conduite du jeu à l’USSM mais fort heureusement ils s’en sortent sans dommage malgré trois occasions de Persico (9’), de l’ex-Thonier Moyo (38’) et surtout de Labissière  qui perd son duel face à Enzo Basilio sur un ballon donné dans le dos de notre défense (45’).

La seconde période ne change pas cette tendance. Les Malouins continuent de se montrer pressants mais ils se heurtent à un excellent Enzo qui par trois fois s’oppose à des tentatives de Persico (51’, 59’ et 74’). Disciplinés, les Bleus laissent passer l’orage et vont finir par se démarquer définitivement. Suite un contre mené sur son côté gauche, Youssef Ben Ali va délivrer une merveille de passe à Kalen Damessi qui ne se fait pas prier pour libérer l’USC et les 2100 spectateurs présents (2-0 ; 78°).

Les Thoniers se qualifient donc pour les 32° de finale et ce pour la 5° fois en 6 ans. Une régularité remarquable. Vivement lundi soir pour le tirage au sort marqué notamment par l’entrée en lice des clubs de Ligue 1.

 

Xavier Lastennet 

TEST

publicité