Benoît Cauet : « L’US Concarneau est un club avec des valeurs »

Benoît Cauet : « L’US Concarneau est un club avec des valeurs »

 

Benoit Cauet a été présenté à la presse ce lundi 7 janvier. Découvrez les premiers mots du néo-concarnois.

 

Bonjour Benoit. Bienvenue. Pourquoi avoir choisi l’US Concarneau ?

C’est un choix logique pour moi car je souhaitais entrainer après avoir passé plusieurs années au centre de formation de l’Inter Milan. Depuis début juin je souhaitais trouver un club, j’ai eu différents contacts, mais l’opportunité de l’US Concarneau était belle et j’ai eu un bon feeling avec le Président, Jacques Piriou.

 

Qu’est-ce-que t’évoques le club ?

L’US Concarneau est un club sérieux qui regroupe des valeurs et qui a toujours démontré sa présence et sa solidité dans les championnats où il a évolué.

 

C’est ta première expérience en tant qu’entraineur d’une équipe sénior

J’ai fait le choix d’une carrière en commençant par les jeunes. Être joueur, c’est la plus belle chose au monde, on s’entraine, on joue dans des stades, on marque des buts, on peut être content et parfois triste. En revanche, être entraineur c’est compliqué, il faut avoir des bases solides et les assimiler. J’ai fait 10 ans au centre de formation (Inter Milan), ça m’a permis de me structurer comme entraineur.

 

Tu as connu beaucoup d’entraineurs dans ta carrière, quelles sont tes références ?

Coco Suaudaeau (Jean-Claude Suaudeau, entraineur FC Nantes) c’était quelque chose, ça sentait le foot, c’était du jeu ! J’ai eu la chance d’avoir côtoyé énormément d’entraineurs, j’ai beaucoup appris. Ils m’ont permis d’augmenter mes qualités et mes capacités. J’ai pris un peu de tous ces entraineurs, à moi de le réaliser avec mes joueurs.

 

Justement, quel style de jeu prônes-tu ?

J’aime les joueurs de ballon, la construction, il faut que ça aille vite. Je pense que c’est ma personnalité, je veux démontrer qu’on est capable de garder le ballon, de jouer et de trouver des solutions dans le jeu.

 

Quels sont tes premiers objectifs à l’US Concarneau ?

Lorsqu’on arrive en court de saison, il faut comprendre où l’on met les pieds, connaître le groupe, les joueurs, leur façon de penser et de voir le football. Les 6 mois qui arrivent, c’est une découverte de l’équipe. À court terme, nous avons des matchs importants notamment Dunkerque (ce vendredi 11 janvier) et Avranches. Il faut les affronter de la meilleure façon possible en prenant des points afin d’avoir une base de travail plus sereine pour aborder et voir le futur différemment. Le travail qui est fait au club est très intéressant avec des entraineurs préparés. J’ai vu la réserve jouer hier (Victoire 3-0 face au Vannes OC) et j’ai pu observer des joueurs intéressants qui plus est dans un championnat difficile. Il faut s’appuyer sur la formation ! Je suis quelqu’un d’ambitieux, dans ma carrière, j’ai toujours essayé de tirer le maximum.

 

Nous avons beaucoup de clubs au haut niveau en Bretagne, cela t’inspire des choses ?

Ces dernières années, beaucoup de clubs ce sont structurés et développés. Il y a un bassin de clubs importants, c’est la région la plus développée au niveau du football et cela doit nous servir pour nous motiver et aller de l’avant.

 

Leave a Reply

Scroll Up