#SCBUSC – L’après match

Les thoniers se déplaçaient ce samedi dans le mythique stade Armand-Césari pour y affronter le SC Bastia, aujourd’hui pensionnaire de Nationale 3 (leader de son groupe), au passé prestigieux. Ils avaient l’opportunité de se qualifier pour les 16° de finale de la Coupe de France pour la cinquième fois sur les six dernières saisons mais le défi sportif restait de taille face à un adversaire tombeur du Mans FC au 7° tour et surtout invaincu à domicile depuis sa rétrogradation  administrative il y a un an et demi.

Malgré une affluence finalement décevante (environ 4000 spectateurs), les Bastiais vont dominer les premières minutes de la rencontre et se procurer la 1èreoccasion sur une reprise de Santelli détournée par Enzo Basilio (12’). Mais, Les Bleus vont se monter très réalistes en exploitant au mieux une belle inspiration d’Andrew Jung servant Maxime Toupin plein axe pour l’ouverture du score (0-1 ; 21’). Alexandre Oliveira place ensuite une reprise au-dessus des buts de Martin (28’). Les Corses vont cependant égaliser avant la mi-temps sur un centre de Genest qui trouve le bout du pied de Moretti au premier poteau (1-1 ; 37’). Les Concarnois vont ensuite courber l’échine jusqu’à la mi-temps pour reprendre l’avantage dès la reprise. Guillaume Gégousse profite d’un dégagement hasardeux des deux poings de Martin pour le lober des 20 mètres (1-2 ; 48’). Le seconde période voit nos Bleus, bien en place, concéder très peu d’occasions. Seuls Haguy (57’) et Santelli (84’) inquiéteront sérieusement Enzo Basilio. La qualification semble promise à l’USC jusqu’à cet ultime corner de la 95’ qui voit Poggi placer une tête dévastatrice (2-2). Rageant.

Les prolongations ne donneront rien. Le remuant Santelli aura la plus belle opportunité à la 110’ mais son tir au point de pénalty s’envole dans le ciel de Furiani. Il faut recourir aux tirs au but pour départager les 2 formations. Les joueurs corses vont malheureusement se montrer les plus adroits dans cet exercice en l’emportant 5-4 ce qui leur permet de se qualifier pour les 16° de finale.

 

Xavier Lastennet